Bukavu : Les sinistrés de l’incendie de Nyamugo à Ngwabije : ‘’la promesse est une dette’’.

D’un présumé détournement à une promesse il n y a qu’un pas. C’est de cette façon que naît un réconfort dans le chef de certains sinistrés de Nyamugo. c’était face au désespoir qu’ils éprouvaient jadis.

Après un sit-in organisé contre Théo Kasi, certaines victimes sont convoquées et échangent avec le chef de l’exécutif provincial. Ce dernier convainc ses administrés et promet de l’aide supplémentaire.

Au quartier Nyamugo, certaines victimes attendent impatiemment de l’aide supplémentaire du gouvernement central. Telle était la promesse du gouverneur Théo Ngwabije Kasi lors du dernier échange avec le comité qui a représenté les vraies victimes à l’entretien de mise au point.

Néanmoins, le député provincial Georges Musongela ne désarme pas dans ce dossier. Ce, avant que ces habitants constitués essentiellement de ses électeurs ne trouvent gain de cause.

Il poursuit toutes les voies et moyens garanties par la constitution afin que ces sinistrés recouvrent leur droit.

Georges Musongela s’approprie l’hypothèse de pouvoir saisir les juridictions compétentes afin que l’autorité provinciale rembourse le dernier sous destiné aux sinistrés de Nyamugo. C’est un montant de plus d’un milliard de franc congolais qui est réclamé par des sinistrés de Nyamugo.

Dans leurs actions, les sinistrés de Nyamungo sont accompagnés à travers un plaidoyer assuré par le député provincial Georges Musongela Mutambala. Il est élu de Bukavu et natif du coin. Pour clarifier ce dossier, l’autorité provinciale avait promis une aide supplémentaire aux vraies victimes. L’identification des vraies victimes se poursuit.

·         Trésor Ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]