0 2 minutes 4 mois

Les bajajistes perçoivent des taxes de stationnement à la paroisse de Cahi.

Panzi serait une autre commune, ville et province.

la route Major Vangu –  Nyatende se dégrade au niveau  du tronçon Maison Blanche – Kamagema.

Les accotements perdent du  goudron et deviennent boueux.

Les  caniveaux sont bouchés.Selon le président de la société civile de Panzi, Redouta Mweresi,  la route présente de dangers de disparition à plusieurs endroits.La société Trambeco vient de quitter le lieu.

Elle réparait les failles à quelques endroits à hauts risques. 

Les conducteurs de tricycles de transport en commun,  ces  bajajistes, détruisent entretemps la chaussée à la paroisse de Cahi.

Ils perçoivent les  taxes de stationnement sans contreparties.

Ces taxes devraient servir à la création de parkings et latrines publiques. 

Le président de la société civile de Panzi, Redouta Mweresi,   demande aux autorités d’intervenir pour que Trambeco reprenne la réhabilitation de la route, surtout au niveau de Maison Blanche è Kamagema.

Gertrude shabani

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *