Ibanda : une petite fille retrouvée pendue sur l’avenue cercle hippique

ads

Le corps d’une petite fille vient d’être retrouvé, sans vie, mort et attaché à une corde dans un chantier de construction. Elle venait d’être grondée très méchamment pour n’être pas allée au marché. Les pendaisons d’enfants deviennent récurrentes dans la ville de Bukavu.

Le drame est survenu, dans la soirée du lundi 28 novembre, avant-hier, sur l’avenue cercle hippique dans le quartier Nyalukemba.

Selon les voisins, la fillette était âgée d’environ 10 ans.

Elle s’appelait Feza Mushagalusa ; et était élève de la 5ème année primaire au complexe scolaire Gracia 2. Ce n’est pas loin de la maison de sa famille.

La mère de la fillette l’avait grondée très méchamment.

Cette enfant n’était pas allée au marché, acheter les vivres pour préparer le repas pour le soir. La fillette a commencé à pleurer, à verser des grosses larmes.

Elle s’est levée, est partie, et a dit qu’on ne la reverra plus jamais de la maison. Les membres de la famille l’ont pris pour une blague et ils ne se sont pas du tout inquiétés.

Quand le repas du soir était prêt, ils ont cherché partout la corrigée et ne l’ont pas trouvée.

Ils finiront par la retrouver, morte et pendue, dans le deuxième niveau de la maison familiale qui est encore en construction.

La victime se serait mis la corde au cou, aurait monté sur un bidon, et se serait laissé tomber, pour se pendre et mourir.

Son père est en voyage.

Les enquêtes sont en cours. 

Les cas des pendaisons d’enfants sont devenus récurrents dans la ville de Bukavu.

Ornella Kavungirwa

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
ads