0 2 minutes 12 mois

Le cadre de concertation territoriale de la société civile salue l’augmentation de 15 jours supplémentaires à la période d’identification et d’enrôlement des électeurs dans de l’aire opérationnelle 3. La province du Sud-Kivu fait partie de cette  A O 3.

Cependant, le coordonnateur de cette structure citoyenne, Hilaire Isombya, dénonce un chapelet d’irrégularités dans les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs, dans le territoire de Mwenga.

D’après lui, certains centres d’inscription ont commencé tardivement  les opérations d’enrôlement programmées pour un mois au départ.

C’est entre autres dans le secteur d’Itombwe. Beaucoup de machines sont tombées en panne.

Les monnayages d’identification s’effectuent à ciel ouvert.

Hilaire Isombya invite les requérants du territoire de Mwenga à saisir cette opportunité de ces 15 jours supplémentaires, pour aller se faire enrôler, et à dénoncer tout cas de monnayage.

Le cadre de concertation territoriale de la société civile martèle que l’enrôlement est gratuit.

La CENI a de l’argent pour payer ses agents et les éléments des forces de l’ordre.

Ornella Kavungirwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *