Sud-Kivu : la mort d’un civil et d’un militaire provoque le déplacement des habitants de Lusenda

Un jeune homme  a été tué par balle ; Le corps d’un militaire vient d’être retrouvé. Civils et soldats s’entraccusent et s’entredéchirent.


Tension perceptible, ce jeudi 21 octobre, dans le village de Lusenda, le long de la route nationale numéro 5, dans le territoire de Fizi.

Les habitants de Lusenda barricadent la route, pour protester contre la mort d’un homme de la contrée.

Ce jeune venait d’être blessé, avant-hier le  mardi 19 octobre, par balles. Il est allé mourir à l’hôpital de Nundu.

Mauvaise coïncidence, le corps d’un militaire vient d’être retrouvé, ce jeudi 21 octobre, au bord de la rivière Lusenda.

Les soldats accusent les civils d’avoir tué leur compagnon d’armes.

Certains habitants se retirent du centre de Lusenda.

Georges Kitoka

Partager pour informer les autres

1 Comment

  1. Sans enquête diligentée par l’état et qui punit les véritables auteurs des faits immédiatement, les récidivistes ne peuvent que se multiplier et déstabiliser toute une contrée ! Le chef Gouvernement du Sud Kivu doit s’impliquer et surtout libérer les moyens pour ça! La dernière chasse aux bashi dans l’Urega a abouti à quoi?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*